Triskell Interactive » Résultats du concours et Artistes

Résultats du concours et Artistes

14 Déc 2018
by Noodle

Bonjour à tous !

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour applaudir les 3 gagnants du concours Lethis – Papercraft et pour vous donner un peu de lecture en ce qui concerne les maisons de spécialisation dans Lethis – Path of Progress II !
Donc pour commencer, merci à tous les participants au concours, vous avez été nombreux et ça nous fait très plaisir ! L’idée de créer un livre de papercraft dans l’univers de Lethis semble vous avoir plu !
Nous réfléchirons à ce type de produit quand le moment sera venu (pourquoi pas dans le cadre d’une campagne de financement participatif par exemple).

Pour l’heure, le hasard a choisi ses gagnants, et voici donc les trois nouveaux propriétaires d’une maison (en papier, faut pas non plus rêver) de Lethis :

  • Matthew
  • Aaron
  • Thibaud Levasseur

Nous vous enverrons un mail à tous les trois afin de vous demander votre adresse postale et vous envoyer votre cadeau !
Nous referons certainement de genre de concours dans l’avenir, avec les petits produits dérivés que nous seront amenés à produire d’ici là, donc gardez un œil ouvert sur le devblog 😉

Parlons désormais des maisons de spécialisation.
Et non, je vous vois déjà attentifs, mais nous n’allons pas parler de gameplay ou de gamedesign, du moins pas encore, je laisserai Sinsem vous parler de tout ça mieux que moi.
Non, nous vous laissons avec un petit texte de background ainsi que les images de la première maison de spécialisation réalisée : Il s’agit du premier niveau de spécialisation “Artiste”.

Enjoy !


“Quel drôle de quartier !”
Le promeneur venait de s’exclamer en entrant dans ce quartier particulier de la ville de Falhüm.
Les maisons y était toutes colorées, parfois ornées de fresques multicolores, les jardins y étaient à la fois sauvages et ordonnés. On y trouvait des statues, des sculptures en fer forgé.
Dans le ciel, un ballon orné était suspendu.
“Je peux vous aider ?”
Un homme venait de surgir devant le promeneur et semblait attendre une réponse positive avec excitation.
“Et bien écoutez, oui, pourquoi pas. Je… Je découvre la ville et je trouve ce quartier particulièrement impressionnant. Qu’est-ce qui se passe ici ? Pourquoi toutes ces maisons sont si colorées ?”

“Vous ne connaissez pas le quartier des Milles Fleurs ?” répondit son interlocuteur.
“C’est ici que l’on trouve les artistes de la ville. En tout cas une grande partie. Des peintres, des sculpteurs, des dessinateurs d’affiches, des poètes, des pastellistes, des décorateurs… Tous ces gens extraordinaires qui font la fierté de la ville et qui contribue à la Culture, avec un grand C !”

Le promeneur paraissait impressionné. C’était la première fois qu’il voyait un tel quartier. Les villes plus anciennes, ou de taille plus réduite ne comportait pas forcément de quartier d’artistes comme ici.
Des artistes existaient partout bien sûr, mais en tant qu’individus, éparpillés dans la ville ou dans la campagne. Créer un quartier spécifique lui semblait une idée un peu saugrenue.

“C’est extraordinaire !” dit le promeneur.
“Mais, je ne comprends pas bien, pourquoi tous ces gens ont-ils décidés d’habiter ensemble ? Je veux dire, c’est une idée un peu curieuse de vouloir se regrouper comme ça, non ? Bien que j’en sois très ravi, car le quartier est bien sympathique.”

L’homme qu’il avait rencontré toussa un peu et sourit au promeneur.
“Vous voyez ce bâtiment tout là bas, entre les deux petits immeubles ? C’est l’Atelier Commun. La ville à mis à disposition des artistes un lieu où exercer leurs arts. Ils y trouvent tout le matériel nécessaire, ils peuvent échanger entre eux sur les processus de création, partager des techniques. Et surtout ils y trouveront un Maître. Il est là pour prodiguer des conseils, mais surtout la mairie l’emploie pour aller chercher en ville les habitants susceptibles de devenir de grands artistes ! Il les amène alors dans le quartier des Milles Fleurs, et leur trouve un logement. C’est aussi lui qui doit gérer les places disponibles dans le quartier. C’est un personnage important. Ici c’est Maître Alden qui s’occupe des Milles Fleurs. Il est très connu, notamment pour ses diptyques sur les saisons. Le quartier se nomme d’ailleurs les Milles Fleurs en l’honneur de ses oeuvres. Il aime beaucoup les fleurs.”

Le promeneur était bouche bée. Quelle idée formidable ! Un quartier rempli d’artistes, qui pouvaient échanger, partager, créer, sous la tutelle d’un Maître reconnu. L’idée lui plaisait beaucoup.
“Et bien écoutez, merci pour les explications” répondit le promeneur.
“Au fait, pardonnez ma mauvaise politesse, je ne me suis pas présenté, Adrian Malderoy, j’habite une petite ville au Nord d’ici, et cette idée de résidences pour artistes me plait bien. Je vais en toucher deux mots à la municipalité dès mon retour !”
Le promeneur souleva son chapeau en guise de salut.

“Pas de problème monsieur” répondit son interlocuteur.
“N’hésitez pas à faire un tour, souvent nos jardins sont ouverts et nos maisons servent aussi de galeries pour exposer nos oeuvres.”

“NOS oeuvres ?” s’interrogea le promeneur.

“Oui, je fais partie de cette brillante communauté ! Arthur Flyès, pour vous servir. Poète de l’ordinaire et peintre du désordre.” lui répondit le bonhomme.

Les deux hommes continuèrent d’échanger pendant de longues minutes avant que leurs chemins ne se séparent.
Le soleil déclinait doucement au dessus des toitures ocres, faisant danser les ombres chaudes sur les murs colorés. Un grillon se mit à chanter quelque part dans la verdure d’un jardin. Au cœur de la ville, à l’abri des regards, un petit coin enchanté produisait les futurs grands artistes de l’Empire…

 

A bientôt !
Tchu

Noodle

Leave a Comment:

* - required fields

Triskell Interactive © 2019