Triskell Interactive » Nourrir la réflexion (fr)

Nourrir la réflexion (fr)

16 Nov 2018
by Noodle

S’il y a bien une chose pour laquelle la France est connue, à l’exception de ses serveurs impolis, c’est sa cuisine. Et nous voulons absolument que tous les citoyens de Lethis en profitent.
Dans le premier jeu, la nourriture était mise en place de manière très basique. Plus les maisons évoluent, plus les habitants veulent de la variété. Et oui, la variété est une bonne chose, mais est-ce suffisant ?

Voici un work in progress du tableau des aliments que vous pourrez produire dans Lethis – Path of Progress II.

Fromage
Poisson
Patates
Citrouilles
Viande
Pain
Olives
Raisin
Tomates
Miel
Lait
Champignons
Condiment

Huile d’olive

Épices

Qu’est-ce qui est différent, me demandez-vous ?

Eh bien, il ne s’agit pas uniquement de ressources à récolter, c’est la première étape pour entrer dans le monde des possibilités illimitées de la cuisine française !

Dans Lethis – Path of Progress II, vous aurez des champs de blé qui vous aideront à produire de la farine pour le moulin ou à nourrir les animaux de la ferme pour produire de la viande ou du lait. Vous pouvez ensuite utiliser le lait pour faire du fromage, alors que vos forestiers sont occupés à cueillir des champignons. Mais au lieu de tout mettre dans le grenier en attendant que le livreur de votre magasin le transfère dans les maisons, nous faisons bouger les choses avec un nouveau bâtiment : la cantine !
La cantine est un bâtiment de service qui – en supposant qu’elle ait de la nourriture en stock – produit un cuisinier, un marcheur qui distribuera des repas à vos habitants.

Recherches graphiques pour les 3 différents niveaux de la cantine

Des petits éléments à ajouter au bâtiment

Au lieu de rajouter simplement un nouvel ingrédient à distribuer aux habitants de votre ville pour répondre aux besoins d’évolution des maisons, vous devez combiner les ingrédients pour créer un nouveau repas.
Nous tirons notre inspiration des livres de cuisine gastronomique. Je viens de recevoir un livre pour mon anniversaire qui va aider à trouver de nouvelles recettes folles
(pour les curieux : https://www.ferrandi-paris.fr/le-grand-cours-de-cuisine-ferrandi-paris évidemment, c’est en français).

Attention! Nous simplifions BEAUCOUP le processus.

Que pouvons-nous faire avec du poisson, des pommes de terre, des champignons et des condiments?
Tu l’as deviné! Un «Canon de Truite au Riesling»

Credits: Ferrandi Paris

Maintenant si je n’ai que de la viande, des champignons et des condiments ?
Un « Carré de veau en écailles de cèpes » évidemment (ne tenez pas compte des Brochettes Margaridou sur la photo).

Credits: Ferrandi Paris

Nous prévoyons de garder le nom du repas en français, vous savez, pour le cachet.
Nous travaillons sur les ressources de base à inclure pour avoir le maximum de possibilités. L’idée est de vous proposer une grande variété de plats, tout en rendant certaines combinaisons impossibles. Bien sûr, vous pouvez simplement donner du pain aux citoyens, mais les gens ont (littéralement) été décapités avec ce genre d’attitude.
Vous feriez donc mieux de penser à améliorer la qualité des repas que vous distribuez au fil du temps.
Le type de repas qu’une maison reçoit lui donnera également des bonus spécifiques. Il sera donc intéressant que vos cantines distribuent différents repas dans différents quartiers, mais nous voici déjà à la fin de cet article, et nous parlerons de ces bonus spécifiques un autre jour… 😉

Prenez soin de vous !

Sinsem

Leave a Comment:

* - required fields

Triskell Interactive © 2021